Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

RESISTANCE AFRICAINE

RESISTANCE-AFRICAINE.jpg

*********************************

afriquemediatv.jpg 

**********************************

118x118-vNP.jpg

*********************************

1459821_523266021102495_1419197891_n.png

*********************************

 

Recherche

YOUTUBE

 7749081576_f256dba668_z-300x300.jpg

FACEBOOK

 Cracked-Facebook-Logo-1500x1500-psd49009.png

6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 23:28

91c498273eedec8738d907eddd436e7b.jpg

# UKRAINE (?) / MARDI 06 MAI : POINT DE LA SITUATION DANS LE DONBASS /


Fabrice BEAUR avec PCN-SPO & Correspondance locale (Donetsk) / 07.05.2014, 01h00, heure de Moscou /


FIN DU THÉÂTRE DEMOCRATIQUE


La RADA a refusé aujourd'hui l'organisation d'un référendum national sur la question du statut des régions et donc de la fédéralisation, revendication des régions du sud-est.
Ce fut pourtant l'une des propositions du "premier-minitre" de la Junte qui indiquait ainsi faire un geste envers les populations du sud-est.


Le référendum proposé devait poser deux questions :


- "Etes-vous favorable à l'intégrité territoriale de l'Ukraine sur le territoire défini par la Constitution comme un Etat européen souverain, indépendant, démocratique et unitaire avec de larges pouvoirs pour les régions et les collectivités locales ?" Réponse oui ou non.


- "Etes-vous favorable à l'introduction par décision des conseils locaux respectifs dans certains territoires de l'utilisation du russe ou autre comme langue officielle quand celles-ci sont parlés par la majorité de la population de la région, et ainsi leur conférer un statut officiel de langues régionales ?" Réponse oui ou non.


Mais comme toujours avec la Junte, les promesses ne sont que tactiques pour tromper "l'ennemi". Avec ce refus d'organiser un référendum national, la Junte dévoile une fois encore qu'elle refuse obstinément tout compromis et que seule la force est son langage.


Elle refuse tout dialogue avec le sud-est. elle refuse toute contradiction avec sa répression des 32 députés du Pati communiste de d'Ukraine (KPU) qui représentent plus de 13% des électeurs lors des législatives d'octobre 2012.


LA FUITE EN AVANT


La Junte de Kiev poursuit sa fuite en avant. Son "président" vient de signer un décret sur la mobilisation partielle des réservistes de l'armée ukrainienne.


Selon Vasily Kiselev, le Coordinateur des Forces de défense du Donbass, "la junte a mobilisé plus de 30.000 hommes, soldats, mercenaires, paramilitaires, y compris la Garde nationale" pour son opération de répression du soulèvement populaire du sud-est qui lutte pour organiser démocratiquement l'expression de la volonté populaire face aux agissements criminels de la Junte bandériste de Kiev. Vasily Kiselev ajoute que maintenant les "autorités" de Kiev "commencent à jeter dans la bataille les conscrits."


Mais cela ne s'arrête point là. Selon des révélations de sources bien informées, une provocation ukrainienne serait en cours de préparation. Le SBU aurait déjà convoyé dans la banlieue de Donetsk un groupe d'une vingtaine de personnes, membre du service de protection du gouverneur-oligarque de Dnipropetrovsk. Le groupe a été accueilli par les représentants de "Secteur Droit".


Ce groupe aurait un équipement complet d'uniformes de soldats et d'officiers russes, ainsi que des armes et munitions russes.


L'objectif du groupe serait la simulation d'une attaque d'un poste de garde-frontières ukrainiens. L'enregistrement des vidéo seraient alors exploité pour accuser la Fédération de Russie.


JUNTE : LA GUERRE DES CLANS


Ioulia Timochenko, candidate à la présidentielle ukrainienne estime qu'elle seule peut mettre en oeuvre les réformes politiques nécessaires au pays. Elle a indiqué lors d'une conférence de presse dans la ville de Nikolaev que si les élections aboutissaient à l'élection d'un autre candidat, elle fera le "troisième tour de la révolution."


"Je ne veux pas être responsable de l'échec de la révolution. Mais si le pays choisit un autre président, (...) je pense que nous devons aller à un troisième tour de la révolution. Parce que je ne crois pas qu'il puisse y avoir les changements nécessaires avec ces gens que je connais".


Elle a ajouté que sa loi sur la corruption n'intéresse pas "les nombreux membres du pouvoir oligarchique", y compris son principal rival à l'élection présidentielle, à savoir Porochenko.


Ce que Ioulia Timochenko semble ne pas comprendre, c'est qu'elle est également perçue comme une Oligarque par les ukrainiens. Car c'est une oligarque. La "Gaz Princess" comme on l'appelle en Ukraine.


Ioulia Timochenko, c'est un peu comme une vieille prostituée qui vient vous faire la morale sur la chasteté.


LES COMBATS : LE PIRE EST A VENIR


- SLAVIANSK : Sur le terrain des combats, il est à noter que selon de nombreux défenseurs de Slaviansk toute une batterie de Grad, plus connue sous le nom "d'orgue de Staline", est en cours d'acheminement au plus près de la ville de Slaviansk. Ces batteries seraient à mi-chemin entre Slaviansk et Kramatorsk dans une petite cuvette ce qui les rends invisible pour qui ne prête pas attention.
Les défenseurs de Slaviansk soulignent que l'emploi des systèmes Grad ferait de nombreuses victimes parmi la population civile. "Ce serait un crime monstrueux. Espérons que cela ne se produira pas (...) ce système n'est pas une arme sélective".
Les Grad sont des lance-roquettes multiples (LRM) de 122mm de fabrication soviétique. C'est avec ce type d'arme que la Géorgie de Saakachvili avait bombardé en pleine nuit Tskhinval, la capitale de la République d'Ossétie du Sud en pleine nuit faisant des dizaines et des dizaines de morts, surpris dans leurs lits.


- MARIUPOL
Dans la ville portuaire de Mariupol dans la région de Donetsk, une attaque des nazis de Praviy Sektor contre un point de contrôle a déjà fait un mort et trois blessés. Selon les Forces de défense du Donbass, il y aurait environ 1.000 hommes, composés de soldat de la "Garde nationale" et d'escadrons de la mort de Praviy Sektor, qui seraient prêts à "nettoyer la ville et ses environs".


Quand on voit ce qu'ont fait ces gens-là à Odessa, on peut craindre le pire quand ceux-ci sont lourdement armés.


A l'heure où j'écris ces lignes, les résidents sortent des maisons. Un premier groupe d'environ 400 partisans de la fédéralisation est réunis devant la Mairie et a allumé le feu à des pneus.


Une église de la ville fait sonner ses cloches comme un appel au réveil de la population et à la mobilisation afin de pouvoir vivre sans fascisme.


Il y aurait déjà trois morts.


Ce mardi marque un tournant majeur. Non point par les nouveaux combats mais par l'information que je vous révélais il y a plus de 6 heures déjà. A savoir, que selon la réponse de la population au référendum du 11 mai dans les régions de Donetsk et de Lugansk, les forces vives de ces régions appelleraient à la création d'une République plus large. La fameuse NovoRussia, la "Nouvelle Russie" qui irait jusqu'à Odessa.
Le chemin est tracé. L'Ukraine d'hier est bien morte. Elle sera fédérale ou bien ne sera plus. Il est en effet hors de question de voir la Junte de Kiev et ses troupes fascistes l'emportés. Hors de question pour la Russie ! Hors de question pour tous les hommes épris de Paix ! Hors de question !


¡No pasarán!

FB

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 21:48

Les titres MOBILISATION / LE MINISTRE AHOUA DON MELLO / RELATION CHINE-AFRIQUE / SYRIE / AFP vs META TV / LAURENT LOUIS / 


 

citoyenTv : http://www.livestream.com/citoyentv 
VRA : http://www.vr-africa.com

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 17:19
 

# UKRAINE (?) / NE DITES PLUS SUD-EST MAIS NOVORUSSIA ! /


Fabrice BEAUR avec PCN-SPO & Correspondance locale (Donetsk) / 06.05.2014, 19h00, heure de Moscou /


Oleg Tsarev, ancien candidat à l'élection présidentielle du 25 mai prévu par la junte de Kiev et leader du mouvement "Sud-Est" vient de prendre officiellement position pour la création d'un nouvel Etat indépendant du nom de NOVORUSSIA (Nouvelle Russie).


Dans une interview TV, il déclare : "Je suis dans la région de Luhansk, et hier nous étions tous réunis, députés de la "vieille garde", la "nouvelle vague, ainsi que des hommes d'affaires.


Ce Conseil populaire a pris une décision unanime : tenir un référendum le 11 mai. Nous avons déjà préparé la question qui va être posée aux habitants des régions de Lugansk et du Donetsk : "Êtes-vous favorable à la déclaration d'indépendance de la République populaire de Lugansk ?".


Le "Gouverneur du peuple" de la région de Lugansk, Valery Bolotoff, a déjà rendu une ordonnance pour la tenue du référendum le 11 mai prochain.


Selon Tsarev, le nouvel Etat pourrait se baser sur la ligne Odessa, Nikolaïev, Kherson, Zaporozhye, Donetsk, Luhansk, Kharkov et les régions de Dnipropetrovsk.


"La limite du nouvel Etat coïncide pratiquement avec la province de Novorossisk, qui existait à l'époque tsariste".


Il ajoute que "maintenant la Verkhovna Rada s'est réunis à huis clos, et en particulier pour statuer sur ma personne."


En effet, les députés ont voté une loi qui permettrait de supprimer l'immunité parlementaire pour traduire en justice tout ceux qui ne défendent pas la vision extrémiste et les pratiques fascistes de la Junte bandériste et criminelle de Kiev.


Politiquement, les perspectives du "sud-est" sont aujourd'hui formulées plus clairement par les insurgés. Reste sur le terrain à contrer l'offensive militaire de Kiev et à la réduire à néant pour que cette nouvelle entité fédérale (indépendante ou elle-même fédérée dans une nouvelle Ukraine ?) puisse voir le jour.


FB

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 22:49

# UKRAINE (?) / A KIEV, LA JUNTE SE FRAGILISE DE PLUS EN PLUS /


Fabrice BEAUR avec PCN-SPO, RIA Novosti & Itar-Tass / 06.05.2014, 00h44, heure de Moscou /


Après Oleg Tsarev du "Mouvement social Sud-Est", c'est au tour de Sergueï Tiguipko de se retirer de la présidentielle du 25 mai prévu par la Junte de Kiev. Celui-ci a également réclamé la démission du gouvernement suite aux événements tragiques du 2 mai à Odessa.


"La tragédie à Odessa suggère que la guerre civile a éclaté en Ukraine" dit-il. "Le gouvernement multiplie le nombre de milices illégales et semi-légales avec ces "Armées privées" et autres groupements. L'effusion de sang doit être arrêtée immédiatement avant que nous traversions le point de non-retour".


"Limoger le gouvernement qui assume la responsabilité politique des décès à Odessa", lit-on dans la déclaration de M. Tiguipko mise en ligne lundi sur son site.


L' (ex-)candidat à la présidentielle propose également de procéder à une enquête minutieuse et indépendante sur "l'activité et l'inaction" des structures de force à Odessa et dans d'autres villes ukrainiennes.


M. Tiguipko juge également nécessaire d'entamer la préparation du deuxième round de négociations internationales sur le règlement de la crise ukrainienne.


"Nous avons du mal à venir à bout de la situation sans le soutien et la médiation des puissances mondiales", a-t-il affirmé.


C'est un appel à un Genève 2.


Cette nouvelle défection du théâtre sanglant démocratique de l'élection présidentielle du 25 mai en Ukraine fragilise encore un peu plus la position de la Junte en son sein ainsi qu'à sa marge avec les ralliés de 25eme heures et sa "crédibilité internationale"... pour ceux en Occident qui font encore semblant de croire que la clique putschiste du 21 février a un tant soit peu de légitimité.


KIEV EN ETAT DE SIEGE


Et la situation de la Junte à Kiev est justement très précaire.
Nous vous avons déjà parlé des luttes de pouvoir en son sein. Nous vous avons aussi informé sur les rumeurs, les tentatives et les préparations de Coup d'Etat à Kiev.


Voir ma dépêche du 02 mai 2014 "UKRAINE / PREPARATION D’UN COUP D’ETAT A KIEV: LES REVELATIONS !"
http://www.lucmichel.net/2014/05/03/lucmichel-net-ukraine-preparation-dun-coup-detat-a-kiev-les-revelations/


Ce lundi 05 mai, le Ministère des Affaires intérieures de l'Ukraine a déclaré "l'installation autour de Kiev de neuf barrages routiers pour empêcher les provocations" avec une attention toute particulière accordée aux véhicules en provenance des régions de l'est et du sud du pays.


Est-ce en relation à la promesse des Forces de défense populaire de Lugansk de "ne pas attendre de se faire encercler comme à Slaviansk ou brûler comme à Odessa" et de "se préparer à monter sur Kiev" ?


Ou est-ce un énième développement du Coup d'Etat qui organisé par qui que ce soit semble devenir une fatalité qui devra s'accomplir sous peu ?


La Junte de Kiev est un panier de crabes dont les plus malins commencent à s'en éloigner pour éviter d'être dans les geôles de la prochaine Junte.


FB

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 22:21

Les titres MOBILISATION / JOCELYNE IPOU / 1ER MAI 2014 A PARIS AVEC LE PRESIDENT GBAGBO / TEPA AU CONGRES DE LA DISSIDENCE / KENYA / SYRIE /


 

citoyenTv : http://www.livestream.com/citoyentv 
VRA : http://www.vr-africa.com

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 22:18

# UKRAINE (?) / LUNDI 05 MAI : POINT DE LA SITUATION DANS LE DONBASS /


Fabrice BEAUR avec PCN-SPO & Correspondance locale (Donetsk) / 06.05.2014, 00h10, heure de Moscou /


- Comme nous vous l'indiquions en direct dans nos précédentes dépêches, grâce à une de nos correspondances locales, de très durs combats ont parsemé la journée à Slaviansk entre les forces de défense de la République populaire du Donetsk et celles de la Junte de Kiev.


Un hélicoptère de combat ukrainien Mi-24 a été abattu par les défenseurs de la ville. En effet, en plus de l'artillerie lourde, des hélicoptères ont été utilisés par les forces de Kiev pour essayer pilonner les résistants de Slaviansk.


Lors de ses combats, les Forces d'autodéfense de Sloviansk ont capturé un groupe de militants du "Secteur Droit." Ces derniers tentaient d'entrer dans Slaviansk dans une ambulance selon un responsable des résistants de la ville.


- A Lugandsk, le Conseil régional a publié une déclaration qui indique que l'Ukraine "est en guerre civile, provoquée par les actions du gouvernement de Kiev". Que celui-ci a sur la la conscience "la mort de dizaines de personnes."


"La moitié du pays est qualifié de criminels, de terroristes juste du fait que les gens ont un point de vue différent de l'avenir du pays que ceux qui ont pris le pouvoir à Kiev. Au lieu d'un dialogue avec eux, une clarification des positions et trouver un compromis, Kiev a lancé contre des millions d'habitants une "opération anti-terroriste". C'est la première fois dans l'histoire des opérations militaires européennes modernes que l'on voit l'utilisation de troupes régulières et des forces paramilitaires appliquer une terreur ouverte contre le peuple".


La conseil régional de Lugandsk précise aussi que "les arrestations massives de militants de la société civile dans la région de Kharkov, le carnage à Odessa et toutes les autres exactions des paramilitaires indiquent que le gouvernement actuel exclut de sa pratique politique tout mécanisme démocratique civilisé pour la résolution des conflits (...) Toute nouvelle action violente du gouvernement central dans les zones rebelles va inévitablement conduire à la paralysie et à l'effondrement de l'Etat ukrainien".


La déclaration continue ainsi : "Les membres du présidium du conseil régional Lugandsk demandent aux autorités de cesser immédiatement toutes les opérations punitives, de retirer les unités militaires sur leurs lieux de déploiement permanent et le désarmement de tous les groupes paramilitaires ; revenir aux accords conclus le 21 février avec les diplomates étrangers accrédités ; adopter immédiatement une loi d'amnistie pour les manifestants dans le sud-est de l'Ukraine et de désarmer toutes les formations extrémistes armées illégales et en premier lieu de "Secteur Droit."


En outre, ils est nécessaire de commencer le processus de la réforme constitutionnelle afin garantir le statut de la langue russe comme deuxième langue officielle et d'assurer l'autonomie des collectivités locales.


Seulement après que ces décisions seront prises, il sera possible de commencer les préparation de l'élection présidentielle. Dans le contexte actuel, l'organisation de celle-ci est insensée et irresponsable."


Les auteurs de la déclaration font appel aux dirigeants de la Russie, de l'UE et des États-Unis afin d'exiger de Kiev des "négociations immédiates entre le gouvernement et les représentants des régions du sud-est, y compris les rebelles".


- Comme nous pouvons le constater, les forces du sud-est laisse encore la porte ouverte à une solution négociée, civilisée et de compromis pour éviter que le pays ne sombre dans une zone de non-retour. Mais ils le savent bien dans le Donbass, leur appel tombera à l'eau car à Kiev, la Junte et ses conseillers officiels de la CIA ont décidé depuis le début la politique de la confrontation et de la répression.


FB

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 23:51

Les titres MOBILISATION / AFFI NGUESSAN / PRESSE / LAURENT LOUIS / VALLS


 

citoyenTv : http://www.livestream.com/citoyentv
VRA : http://www.vr-africa.com

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 19:11

BmycEkwIcAAcuJ4.jpg

# UKRAINE (?) / ODESSA : LE PEUPLE LIBERE LES MANIFESTANTS PRO-RUSSES DU COMMISSARIAT /


Fabrice BEAUR avec PCN-SPO & Correspondance locale (Donetsk) / 04.05.2014, 20h50, heure de Moscou /


Dans le ville d'Odessa, une manifestations de citoyens très remontés après le massacre des nazis de Praviy Sektor et la complicité du gouverneur pro-Kiev dans ce dernier, ont encerclé le commissariat de police de la ville dans l'après-midi.


Ils ont forcé la police à libérer les partisans de la fédéralisation qui avaient été arrêtés lors du pogrom des pro-Kiev.


Noté qu'il n'y a eu aucune arrestation des criminels qui ont mis le feu à la Maison des Syndicats alors que la police était sur place. Et les vidéo ne manquent pas pour identifier les participants à cet acte criminel odieux.


A leur libération, les détenus et les manifestants ont crié ensemble "Vive la Liberté !", "Odessa ne pardonnera pas !", "A bas la junte Kiev" et "Russie ! Russie !".


Sur le toit du bâtiment du Commissariat, quelques personnes agitaient des drapeaux d'Odessa et russe.


Selon les chiffres officiels du procureur de la région d'Odessa, et à la demande des manifestants, ont été relâchés 67 personnes. Mais il y aurait encore des dizaines de détenus à la prison de Belgorod-Dniestr.


Le combat pour la libération des détenus continue donc à Odessa. La première étape avant que les questions politiques ne reviennent. Et à Odessa la douce, l'ambiance n'est pas au pardon et surtout pas vis-à-vis du gouverneur pro-Kiev qui ne cache pas sa proximité avec les extrémistes de Praviy Sektor qu'il a lui même qualifié nécessaires pour contrôler la région. Il va devoir rendre des comptes à la population en colère. Et il en rendra de toute façon, un jour ou un autre, devant les tribunaux pour complicité active de meurtres de masse.


FB

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
4 mai 2014 7 04 /05 /mai /2014 18:15

 

Lorsqu’avant-hier, le 2 mai, à Odessa, les protestataires pacifiques se sont vus diriger comme du bétail dans la Maison des syndicats par les fascistes ouest-ukrainiens débarqués tôt avant cela, ils n’avaient encore rien compris. Sortis dans la rue, les gens entendaient réclamer leur droit à la fédéralisation de l’Ukraine – une fédéralisation à l’américaine qui n’a rien à voir avec les aspirations séparatistes !

Ils se sont fait traiter de tous les noms par les lascars qui jaillissant de nulle part se sont mis à renverser les tentes où les habitants locaux essayaient de réunir les signatures pour déposer une demande de reconnaissance du russe comme langue régionale et une requête de fédéralisation d’Etat ukrainien par voie de référendum.


Armés de couteaux et des pistolets automatiques, les énergumènes leur ont sauté dessus et les ont emmenés en direction du siège social des syndicats locaux. Poussés à l’intérieur, tétanisés ils ont observé les bourreaux verrouiller les portes et condamner les fenêtres avec des morceaux de tôle et des sacs en plastique. Ensuite des cocktails Molotov ont éclaté à la hauteur du deuxième étage. Le bâtiment a pris feu. Intoxiqués par la fumée, les gens se sont mis à hurler, puis l’odeur nauséabonde de la chair brûlée s’est propagée sur la place.


Attroupés à l’extérieur les nazis dont une certaine partie des femelles riaient à gorge déployée en descendant à coups de pistolet ceux qui ont essayé de chercher refuge sur le toit. Poussés à l’extrême, plusieurs personnes âgées se sont précipitées dans le vide où ils trouvèrent aussitôt la mort soit à cause de la défenestration, soit par ce que les détritus du genre humaine ont tabassés les rescapés ensanglantés avec des matraques et des coups de pied. Non seulement cela se passait dans l’atmosphère d’une kermesse populaire, mais en plus la très bichonnée par l’Occident Ioulia Timochenko a félicité tous les participants de ce meurtre en masse à ciel ouvert pour l’héroïsme et le soutien accordé aux forces de l’ordre ! Et puis l’indicible : quand le feu est tombé, la police a laissé entrer dans le bâtiment les bourreaux qui, sans se gêner, fouillaient les cadavres, s’échangeant des répliques joyeuses pour en compter le nombre. Les corps aux visages carbonisés qui, dans un dernier effort, ont essayé de se couvrir le visage avec les mains, provoquaient une hilarité généralisée ce qui a été mis en évidence par les vidéos que les participants de la boucherie tournaient joyeusement avec leurs portables en mettant ensuite les vidéos sur YouTube.


L’objectif de cette danse macabre perce à travers les répliques des exécuteurs : ils cherchaient les survivants pour les achever. Ils les ont trouvés sur le toit et leur ont donné un assaut en règle – un assaut contre les intoxiqués, contre une cinquantaine de personnes âgées, en général, de plus de 45 ans et à 100% désarmés dont 20 femmes ! Un assaut donné par des guérilleros armés jusqu’aux dents et soutenus par la police observant en silence sans se mêler à l’action… Y a-t-il des limites à la sauvagerie ? A mon sens, cette tragédie qui se déroula avant-hier à Odessa, en plein centre-ville et sous les feux des projecteurs avec le soutien des autorités de Kiev et plein aval accordé par l’Occident qui refusa de condamner Kiev (en plus la veille la représentante de la CE a déclaré au nom de Catherine Ashton que l’Etat détenait le monopole de la violence), cette tragédie, dis-je, a mis en évidence plusieurs choses.


En premier lieu, les Russes et les Russophones au nombre de 86% de la population soi-disant ukrainienne, ont compris que les fascistes soutenus par l’Occident ne feront pas de quartier. Comme il s’agit d’une guerre totale contre les civils, le génocide tout simplement commis dans la ville la plus chère au cœur des Juifs russes, Odessa, par les descendants des nationalistes qui ont tué plus de 30.000 personnes dans le Baby Yar (ce n’étaient pas les Allemands mais les Ukrainiens de la division SS Galitchina), eh bien, la riposte sera à la même échelle.


Déjà les gens dans le Sud-Est de l’Ukraine se battent à l’arme automatique contre les blindés et les canons lourds pour défendre leur droit au référendum. Les soi-disant autorités de Kiev n’ont même pas évacué les civils. Ensuite, il est devenu clair que les autorités occidentales sont composées en très grande partie d’un conglomérat profasciste qui soutient à 100% les criminels conditionnés comme des bergers allemands pour exterminer la population non-ukrainienne (slave, juive, roumaine, tchèque et autre) par tous les moyens mis à leur disposition par les putschistes de Kiev. Ceci est un fait incontestable d’autant plus que, selon les sources russes, plus de 300 officiers occidentaux opèrent dans la zone des combats déguisés en treillis local.


La Russie se rend parfaitement compte qu’il s’agit d’une provocation des plus monstrueuses commises après la fin de la Seconde guerre mondiale et, nonobstant les attentes de l’OTAN, la Russie n’interviendra pas directement, malgré les cris de détresse lancés à travers les postes radio par des survivants qui demandent à l’armée russe d’intervenir. Imaginez quel effet cela ferait à Israël, si on exterminait les colons juifs dans les territoires occupés, mais que l’armée israélienne parquée à quelques kilomètres de là, n’intervenait pas… Imaginez les Français qui regarderaient les Viêt-Côngs exécuter froidement la population civile française à l’époque de l’Indochine. Vous comprendrez mieux les sentiments des Russes qui observent attentivement l’Occident et les bandes de Kiev tout en gardant leur sang- froid. L’Union Européenne et le G7 semblent se gargariser de ce triomphe de « souveraineté mono-ethnique ukrainienne ». Et comment ! Les Etats-Unis ont avoué avoir dépensé plus de 5 Milliards de dollars pour fomenter ce coup d’Etat ! Vous imaginez bien : 5 Milliards de dollars pour mener au pouvoir les gens qui brûleront les civils sans défense comme à Oradour-sur-Glane. Décidément l’opération s’est avérée plus que rentable. Quel placement : de la chair roussie à revendre ! Moins de Russes il restera, mieux le monde se portera, n’est-ce pas, dirigeants occidentaux ?


Alors maintenant que je vous ai narré les faits facilement vérifiables par internet ou autres moyens modernes, répondez-vous-même à la question que je vous poserai : croyez-vous vraiment que les Russes vont vous pardonner cela ? Les Juifs ont-ils pardonné la Shoah et les divisions SS Azul et Charlemagne ? Pourquoi les Russes alors doivent-ils pardonner à ceux qui, dans l’Occident, par leur mutisme et collaborationnisme sont devenus complices de ces meurtres commis contre les civils sans défense ? Il me semble que les dirigeants occidentaux qui ont fomenté ce coup, ont désappris à avoir peur de la Russie. Mais cette fois-ci ils sont allés trop loin. Comme la vengeance est un plat qui se mange froid, on attendra… un nouveau Nuremberg. 


Lire la suite: http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/74538918/271987228/


Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article
3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 23:14

Les titres MOBILISATION / RDC / SYRIE / USA -- RUSSIE / FRANCE


 

citoyenTv : http://www.livestream.com/citoyentv 

VRA : http://www.vr-africa.com

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com
commenter cet article