Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

RESISTANCE AFRICAINE

RESISTANCE-AFRICAINE.jpg

*********************************

afriquemediatv.jpg 

**********************************

118x118-vNP.jpg

*********************************

1459821_523266021102495_1419197891_n.png

*********************************

 

Recherche

YOUTUBE

 7749081576_f256dba668_z-300x300.jpg

FACEBOOK

 Cracked-Facebook-Logo-1500x1500-psd49009.png

1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 21:30
LE PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO EST DÉSORMAIS LE PRÉSIDENT DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN (FPI).

AVANÇONS, CAR POUR NOUS LES MILITANTS, IL N’Y A PLUS QU’UNE SEULE VÉRITÉ : LE PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO EST DÉSORMAIS LE PRÉSIDENT DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN (FPI).

********

Dans une Dictature aussi féroce que celle qui a été installée (à coups de bombes) par la France dans notre Pays, un Parti comme le FPI (premier Parti de l’opposition) sait que l’usurpateur Alassane Dramane Ouattara usera de toute sa capacité de nuisance pour l’empêcher de jouir des prérogatives que lui confère pourtant la Constitution Ivoirienne. Nous constatons aujourd'hui que le régime liberticide d'Abidjan ne ménage pas sa peine pour noyauter notre Parti. Il s'est ainsi attaché les services de camarades (exclus désormais) afin de miner de l'intérieur la bonne marche du FPI. Il urgeait donc pour notre Parti, afin de s’épanouir, d’agir par paliers successifs en se fixant des objectifs simples et clairs à chaque étape.

La crise interne au Parti qui durait déjà depuis un temps assez long avait fini par gravement nuire à la ligne politique de notre Parti. Le FPI qui est un Parti fondamentalement souverainiste était devenu méconnaissable. La gravité de la situation était intrinsèquement liée au fait que c'était celui qui avait en charge de conduire les destinées du FPI qui était le fauteur de troubles principale. Dès lors, il s'imposait aux militants de prendre leurs responsabilités pour bannir l'ex-Président afin de se doter de nouvelles instances plus en phase avec nos aspirations communes et nos valeurs fondamentales de militants de gauche.


Arrivé à ce point, où le renouvellement de nos instances dirigeantes devenait un impératif vital pour nous, l'article 41 des statuts de notre Parti va s'imposer automatiquement à nous. Que dit donc cet article ?

L’article 41 stipule que : « le FPI est dirigé par un Président élu par les Assemblées fédérales et investi par le Congrès. Il est rééligible. »

Pour faire simple, disons que toute la mécanique qui devait permettre aux militants de renouveler la tête de notre Parti devait se faire selon le fil directeur de l’article 41 de nos statuts, car en matière d’élection à la tête du Parti, c’est cet article qui a la primauté et qui encadre tous les autres. Au regard de cet article 41, nous avons donc eu l’étape des élections dans les Fédérations.

Souvenons-nous qu’à ces élections qui se sont déroulées avant le 3ème Congrès Extraordinaire, les 24 et 25 avril 2015, sur les 108 Fédérations que compte le FPI, les militants ont fait le choix du Président Laurent Gbagbo comme Président du Parti dans 98 Fédérations, avec un score pour le candidat unique Laurent Gbagbo de 15.851 voix sur 15.907 votants, soit 99,64% des suffrages exprimés. Le nombre d’inscrits était de 17.885 militants. Il serait difficile de faire un choix plus explicite. C’est le Président Gbagbo que nous voulons comme Président pour notre Parti et c’est ce que nous avons fait savoir lors de ces Assemblées Fédérales.

Ainsi, il était devenu important, pour être en accord avec nos textes, que la brillante élection du Président Gbagbo par les Assemblées Fédérales soit entérinée par une investiture à un Congrès. Et c’est ce qui a été fait hier, jeudi 30 avril 2015 à Mama.
Le Professeur Sébastien Dano Djédjé, Président du Bureau du 3ème Congrès Extraordinaire, après avoir validé les résultats des élections qui ont eu lieu dans les Assemblées Fédérales, a donc investi le Président Gbagbo comme le nouveau Président du Front Populaire Ivoirien. L’article 41 a donc été respecté dans sa lettre et dans son es
prit.

Au FPI, nous sommes des amoureux de la légalité. C’est pourquoi nous chérissons nos statuts et textes. Le Professeur Hubert Oulaye, Président du Comité de Contrôle du Parti (organe qui veille à la régularité des actes), s’est assuré - comme nul autre pourrait le faire - que chaque acte soit conforme à nos statuts et textes en vigueur. Chacun de nous sait que l’expertise, en matière de Droit, du Président de notre Comité de Contrôle a largement dépassé le cadre de nos frontières. Il est aujourd’hui une référence contrairement à tous ces affabulateurs qui se croient compétents pour émettre des avis dans un domaine dans lequel ils gagneraient plutôt à demander au Professeur Hubert Oulaye de leur dispenser des cours de Droit.

Bien sûr, les ex-camarades exclus du Parti selon les résolutions du 3èmes Congrès Extraordinaire, parce que coupables d’accointances subversives avec le régime du Dictateur Alassane Dramane Ouattara, pourront épiloguer tout le temps qu’ils voudront mais cela ne changera absolument rien. Leurs nouveaux amis, déjà habitués à tordre le cou à tout ce qui est légal, viendront certainement à leur secours mais dites-leur que CHEZ NOUS AU FPI, CE SONT LES MILITANTS QUI DÉCIDENT ET LES MILITANTS ONT DÉCIDÉ QUE LEUR PRÉSIDENT S’APPELLE, DÉSORMAIS, SON EXCELLENCE LE PRÉSIDENT LAURENT GBAGBO.

Le 3ème Congrès Extraordinaire n’a fait qu’entériner notre volonté.

ON AVANCE, CAR DES BATAILLES IMPORTANTES POUR NOTRE TRÈS CHÈRE ÉBURNIE NOUS ATTENDENT !!!

C I Yako

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans FPI COTE D'IVOIRE
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 16:40

INFO MAMA 2015/3ème Congrès Extraordinaire du Front Populaire Ivoirien (FPI)

INVESTITURE


Le Ministre Danon Djédjé Sébastien, Président du 3ème Congrès Extraordinaire du FPI, a officiellement déclaré le candidat Laurent Gbagbo vainqueur des Assemblées Fédérales Électives (avec 99,64% des voix), avant de procéder à son investiture comme nouveau Président élu du FPI.

PRINCIPALES RÉSOLUTIONS DU CONGRÈS


1- Le 3ème Congrès Extraordinaire du FPI décide que le parti ne prenne pas part à aucune élection dans les conditions actuelles.

2- Conditions de la participation du FPI aux élections Présidentielles et Locales :

- La libération du Président Laurent Gbagbo (candidat naturel) et de tous les prisonniers politiques ;

- Le retour des exilés ;
- la révision du listing électoral ;
- la refonte de la commission électorale ;
- le désarmement
, etc.

SANCTIONS DISCIPLINAIRES


Le 3ème Congrès Extraordinaire du FPI a décidé d'exclure dudit parti le Premier Ministre Pascal Affi N'Guessan et certains de ses soutiens.

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans FPI COTE D'IVOIRE
commenter cet article
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 11:29

Kakry Khaza

‪#‎FPI‬ - Mama2015 ‪#‎Urgent‬

Après les tirs pour casser du GBAGBO et le moral des militants, les gendarmes et Frci ont été repoussés hors du village par la jeunesse du parti et les nombreuses populations très déterminées. Loin donc de céder à la peur et à la panique, nos vaillants camarades ont décidés de faire face à cette provocation de trop. Mama est donc libre de toutes forces pro ‪#‎Ouattara‬ ou pro Pascal Affi N'Guessan, c'est pareil. Celles-ci sont donc allés s'établir loin du village.

Les préparatifs se poursuivent donc malgré toute cette intimidation, les organisateurs sont sereins et les militants et populations continuent d'arriver sur Mama pour magnifier la démocratie et la liberté.

‪#‎NB‬ : La route est libre et les militants affluent à Mama.

TOUS à MAMA, ON LÂCHE RIEN !!!!!!

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans FPI COTE D'IVOIRE
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 19:22
Le National Koua Justin, sur plusieurs fronts.

Le National Koua Justin , le SGA3 du FPI est sur plusieurs fronts.


Dans le cadre de la consultation de proximité , après les étudiants et bien d'autres organisations, il a rencontré le PANEL ( Peuple d'Afrique Né pour l'Excellence et la Liberté )

Ce jour là , il a lancé que; '' Ouattara est un violeur, il viole la Côte d'Ivoire '' Pour le National refuser de se soumettre à la constitution relève purement simplement d'un viol . Alors organiser une investiture en tant que candidat sachant qu'il n'est pas éligible , est un VIOL.


Par conséquent , nous devons empêcher cette infraction . Telle est l'intention du SGA Koua Justin. ça urge avançons vite vite !!!

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans FPI COTE D'IVOIRE
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 19:13

Abidjan en ébullition : Les élèves et étudiants dans la rue mercredi. Ils menacent de marcher sur le palais présidentiel du plateau pour réclamer la reprise immédiate des cours

Cote d'ivoire : Mouvements de Colère des élèves et étudiants

‪#‎Civ2010‬ ‪#‎Ci225‬ ‪#‎CivNews‬ Pendant ce temps... à Abidjan.


ALERTE! Mouvements de Colère des élèves et étudiants. Le Boulevard Valéry Giscard d'Estaing bloqué depuis 11h GMT. Les étudiants veulent se rendre au Plateau, quartier des Affaires où se trouve le Palais Présidentiel pour réclamer la reprise des cours. La BAE débordée. (Texte et images: Tous Sauf Ouattara)

***************

Region de Gôh ; Ouragahio en mouvements en plus d'Abidjan
Ce matin aux environs de 9h les élèves de la ville de Ouragahio avaient paralysé ladite ville . Ils voulaient le préfet de la region pour que ce dernier leur explique la raison pour laquelle ils ne reçoivent pas d'enseignements depuis un certain moment . C'est ce que nous avons eu comme réponse après interrogation. On a
vance

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans COTE D'IVOIRE
commenter cet article
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 15:04
‪FPI‬ : ‪Mama2015‬ Arrivée des responsables du parti

‪#‎FPI‬ : ‪#‎Mama2015‬ Arrivée des responsables du parti

Mama : Arrivée en fanfare des délégations des camarades‪#‎MarieˆOdetteˆLorougnon‬ (responsable de l'OFFPI) et Dahi Nestor(responsable de la JFPI). Après une longue procession dans le village, les camarades se sont vite mis au travail.

Comme on le dit chez nous, tout à l'heure "Mama va crier Maadou".

ON LÂCHE RIEN !!!!!!!

(Info : Letissia Nguessan II et Fréjus Koffi)

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans FPI COTE D'IVOIRE
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 20:04
3ème Congrès extraordinaire du FPI à Mama: Laurent Gbgabo élu Président

Mesdames et Messieurs les Journalistes,

Merci d'avoir répondu à notre invitation. Cette conférence de presse a pour objet le 3ème Congrès extraordinaire du Front Populaire Ivoirien, le FPI.

Vous le savez déjà, notre Parti devait tenir son 4ème Congrès ordinaire les 11, 12, 13 et 14 décembre 2014. Mais comme chacun a pu le constater, le président du Parti d'alors a décidé, de façon unilatérale, de faire reporter sine die ces importantes assises, qui avaient pourtant été régulièrement convoquées par le Secrétariat Général. On se souviendra aussi que les militants, qui attendaient ce grand moment de communion depuis plus de treize (13) ans, s'étaient massivement mobilisés. L'on a donc compris leur déception, leur indignation et leur colère qui étaient à la dimension de l'acte posé par le président de leur propre parti et, surtout, du mépris que ce dernier a affiché à leur égard. L’on comprend, aujourd’hui, leur insistance et leur remobilisation pour la tenue du 3ème Congrès extraordinaire programmé à Mama. Mais sur quelles bases ce congrès va-t-il se tenir ?

Mesdames et Messieurs des médias,

L'état des lieux établi en novembre 2014 en vue du 4ème Congrès ordinaire indique que le FPI compte 2500 sections réparties dans 116 Fédérations. Cependant, pour ce 4ème congrès, ce sont 108 Fédérations réellement actives qui avaient été retenues. C'est sur cette base consensuelle que nous organisons, à la place du 4ème Congrès avorté, le 3ème Congrès extraordinaire voulu par la base et qui va se tenir le 30 avril, c’est-à-dire dans deux jours, à Mama, village natal du Président Laurent Gbagbo. Le processus se déroule conformément à nos textes. Les observateurs ont pu noter que nous avons suivi toutes les étapes, depuis l'appel à candidatures jusqu'à la publication des candidatures définitives, aussi bien pour la présidence du Parti que pour le Comité de contrôle.

Fait important pour ce qui aiment les chiffres, les 24 et 25 avril 2015, des Assemblées fédérales électives se sont-elles tenues dans 98 Fédérations sur les 108 Fédérations retenues pour le 4ème Congrès avorté. Et cela conformément aux dispositions pertinentes de nos textes fondamentaux, notamment :

- L'article 41 des statuts qui stipule que « le FPI est dirigé par un Président élu par les Assemblées fédérales et investi par le Congrès » ;

- L'article 18 alinéa 10 du Règlement intérieur du FPI qui précise que « Pour l'élection du Président, le vote est organisé à la base ».

Les membres statutaires des Assemblées fédérales électives ont donc accompli leur devoir en participant massivement à ces élections organisées sous la supervision du Comité central. Pour information, il est bon d'indiquer qu'au FPI, une Assemblée fédérale élective se compose des membres statutaires suivants :

- Le Secrétaire Général de la Fédération (le Fédéral) ;

- Les 17 membres du Bureau fédéral ;

- Les Secrétaires Généraux de section dans la Fédération ;

- Les délégués de sections à raison de 6 délégués par section ;

- Les membres du Comité central élus de la Fédération.

Chers amis journalistes,

Nous faisons ces précisions pour vous révéler qu’au moment où nous nous présentons devant vous, les élections aux organes dirigeants du FPI sont totalement achevées. Au terme de ces opérations électorales organisées à la base, nous pouvons donner les résultats suivants :

- Nombre d'inscrits : 17.885;

- Nombre de votants : 15.907, soit un taux de participation de 88,94%.

· Pour l’élection à la Présidence du Parti, le camarade candidat Laurent Gbagbo a obtenu 15.851 voix, soit 99,64% des suffrages.

· Pour l’élection du Comité de contrôle, la liste ‘'Victoire et Liberté pour Gbagbo'', conduite par le camarade Professeur Hubert Oulaye a obtenu 15.510 voix soit 99,53 %

Comme vous le voyez, le volet élections du 3ème Congrès Extraordinaire est totalement terminé. Tous les documents, notamment les listings électoraux dûment émargés par les électeurs sont disponibles. Trois conclusions sont donc à tirer de ce état de fait :

- Le camarade Président Laurent Gbagbo a été à nouveau porté à la tête du Parti qu'il a créé ;

- Le Professeur Hubert Oulaye a été reconduit à la tête du Comité de Contrôle ;

- La réunion de Mama, le 30 avril 2015, ne sera qu’une grande fête d’investiture, comme le prescrivent nos textes. C'est le lieu de rappeler que le FPI a 2 organes permanents, à savoir : - Un organe de direction, le Comité central que préside le président du Parti ;

- Un organe de contrôle de la régularité des actes, le Comité de Contrôle.

Aucun congrès du FPI ne peut se tenir valablement sans le Comité de Contrôle. C’est cet unique organe de contrôle qui reçoit les candidatures et les jugent recevables ou non. En un mot comme en cent, c’est le Comité de Contrôle qui donne l'onction de validité à un congrès du FPI.

Du coup, le rassemblement du jeudi 30 avril 2015 à Mama marque la suite et la fin du 3ème congrès extraordinaire. Aucun autre congrès électif ne pourra se tenir au FPI avant trois (3) ans, c’est-à-dire avant avril 2018, sauf en cas de forces majeures prévues par les textes du Parti. Voilà pourquoi nous attendons une présence massive des militants pour l'investiture du Président du P
arti, le Président Laurent Gbagbo, et du Comité de Contrôle conduit par le Professeur Hubert Oulaye. Je vous remercie.

Fait à Abidjan, le 28 avril 2015
Pour le Bureau du 3ème Congrès extraordinaire du FPI,
Le Président
Pr. Sébastien Dano Djédjé

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans FPI COTE D'IVOIRE
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 17:39

'' Nous n'allons pas à Mama pour le congrès , mais pour la fête de la liberté et pour l'investiture du Président Laurent GBAGBO élu à 99, 64%'' avec la participation 98 Fédérations sur 108.''

Prof Danon Djedjé

Conférence de presse du comité d'organisation du Congrès du FPI
Conférence de presse du comité d'organisation du Congrès du FPI

Mama 2015 ; Conférence de presse du comité d'organisation du Congrès du FPI en ce jour .

'' Nous n'allons pas à Mama pour le congrès , mais pour la fête de la liberté et pour l'investiture du Président Laurent GBAGBO élu à 99, 64%'' avec la participation 98 Fédérations sur 108.'' Le Prof Danon Djedjé en directe de là où se tient la conférence

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans FPI COTE D'IVOIRE
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 10:06

LA CÔTE D'IVOIRE A L’ÉPREUVE DE LA RÉCONCILIATION BILAN ET PERSPECTIVES. 4 ans après la fin de la crise post-électorale de 2011 en Côte d'Ivoire, telle est la question que EVENTNEWSTV a posé au professeur Coovi Gomez, Historien-Égyptologue, mais surtout politologue et grand analyse des crises politiques qui secouent le continent Africain.

Eventnewtv Presse

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans COTE D'IVOIRE
commenter cet article
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 09:53
ACHILLE GNAORÉ ET LES PARLEMENTS ET AGORAS DE CI SE METTENT A LA DISPOSITION DU PRÉSIDENT GBAGBO LAURENT DANS LE COMBAT DE LA DIGNITÉ ET LA SOUVERAINETÉ DE NOTRE PAYS .

ACHILLE GNAORÉ ET LES PARLEMENTS ET AGORAS DE CI SE METTENT A LA DISPOSITION DU PRÉSIDENT GBAGBO LAURENT DANS LE COMBAT DE LA DIGNITÉ ET LA SOUVERAINETÉ DE NOTRE PAYS .

Après qu'ils aient été pourchassé par les hommes de Ouattara armé de gourdins de machettes pour empêcher le Parlement CENA espace 47 du quartier SOGEFIA de yopougon d'exister, le président ARCHILLE GNAORE président des PARLEMENTS et AGORA s'est rendu sur les lieux pour soutenir ses camarades à ne pas se décourager dans ces épreuves qu'ils subissent. Il était accompagné de DJEDJE ALLO ERICK président du PANEL (Peuple d'Afrique née pour l'excellence et la liberté).


Le président du PANEL prenant la parole a invité les parlementaires à resté mobilisé en attendant le mot d'ordre de leur président qui sera lance très bientôt.


Achille Gnaoré a son tour ,a encourager les camarades à se tenir prêt pour les actions future, il a profité de la situation pour inviter les parlementaires à s'acheter chacun ses lekë pour mettre fin cette année à la dictature de Ouattara. Selon Achille Gnaoré le, pouvoir de Ouattara est perdu et il va s'écrouler très bientôt sous la pression de la mobilisation des Ivoiriens. Il a fait savoir que même le camp Ouattara est découragé de lui, il en veut pour preuve son investiture au stade Félix Houphouët Bobigny qui était a moitie vide.


Pour finir le président a lancé un appel pressant aux camarades parlementaires de cote d'Ivoire à se rendre massivement a maman pour soutenir le président Gbagbo Laurent et se mettre à sa disposition pour le combat qu'il mène depuis 1969 pour la dignité et la liberté de la cote d'Ivoire.

Repost 0
Published by rene.kimbassa.over-blog.com - dans COTE D'IVOIRE FPI
commenter cet article